Les actualités


FIS Worldloppet Cup #5 : American Birkebeiner (20 Fev)

5EA851FD6D034009914BB1055D28DCBC

 
Les athlètes de la FIS Worldloppet Cup ont cette fois-ci traversé l’Atlantique pour rejoindre la petite ville de Hayward dans l’Etat du Wisconsin afin de prendre part à l’une des courses les plus populaires au monde, l’American Birkebeiner et ses 51km reliant Cable à Hayward.

 

 

Jeudi : Birkie City Sprint

 
A peine 48h après notre arrivée, nous voilà déjà dans le bain avec la participation au sprint réservé aux élites, sur la fameuse ligne droite d’arrivée des 51km.
Même si l’objectif principal n’était pas sur ce sprint de 500m très spectaculaire, nous tenions tout de même à y faire bonne figure.
Le principe : 4 poules de 4. Le vainqueur de chaque poule passe le cut suivant ainsi que 4 autres athlètes repêchés au temps, et ainsi de suite pour atteindre une finale à 4.

Elisa Brocard manque d’un rien la victoire et prend finalement le 2ème rang tandis qu’Aurélie Dabudyk stoppe sa route en Demi-Finale.
Chez les hommes, Loïc Guigonnet se hisse jusqu’en finale sans trembler après avoir gagné son quart et sa demi-finale, mais doit se contenter du 3ème rang final.
Mickael Philipot et Ivan Perrillat accèdent eux aux demi-finales.

12733522_10153456997451173_9199689139250879454_n

 

Samedi : L’American Birkebeiner

 
Athlètes engagés : Aurélie Dabudyk, Elisa Brocard, Ivan Perrillat, Mathias Wibault, Loïc Guigonnet et Mickael Philipot

La fin du parcours reconnue, les tests de skis et de fart réalisés, les burgers englou… euh non à éviter avant un 50km 😉 tout était prêt pour l’objectif du voyage.

Départ donné à 8h précise pour la soixantaine de filles de la ligne élite, qui s’élancèrent 20minutes avant les garçons.

Comme trop rarement en longue distance, les filles ont pu se focaliser les unes sur les autres dans une course féminine à part entière.
Les plus fortes ont rapidement pris les devant pour effectuer une course par élimination au fil des kilomètres jusqu’à ce qu’elles ne se retrouvent plus qu’à 3 (Dont Aurélie et Elisa) puis plus qu’à 2 (Aurélie et la future gagnante Caitlin Gregg).
Aurélie tiendra dans les skis de l’américaine jusqu’aux derniers mètres mais devra s’incliner pour quelques secondes seulement derrière la médaillée de bronze de l’individuel skate des derniers championnats du monde.
Elisa viendra quant à elle prendre la 4ème place, battue au sprint pour la 3ème place.

10400198_1180038505354479_3650968257310428303_n

 

2480CD84321E4F858308941AD9DD4EF0

 

Dames :

1. Caitlin Gregg
2. Aurélie Dabudyk
3. Erika Flowers

4. Elisa Brocard

 

 

 

La course masculine a donné lieu à une première partie soutenue sous l’impulsion de Benoît Chauvet du Team Gel Rossignol, pour créer un groupe de tête d’environ 25 coureurs, qui restera compact jusqu’aux 12 derniers kilomètres où les accélérations se sont enchaînées et ont écrémé le peloton. Un seul mot d’ordre : tout le monde à bloc !
Ivan et Mathias parviennent à rester en lice pour la victoire avec 5 autres coureurs, jusque dans la dernière ligne droite décisive… Ivan bascule en 2ème position de la passerelle mais ne parviendra jamais à doubler l’Americain Norris qui s’imposera à domicile. Mathias termine quant à lui à une belle 6ème place, juste derrière.
Loïc, pour son premier 50km aura lui tenu la tête jusqu’à 3km de l’arrivée avant de rester à 50m de celui-ci durant toute la fin de course pour finalement prendre la 11ème place à 50secondes du vainqueur.
Mickael Philipot, pour son premier 50km également, aura animé toute la course en étant aux avant-postes avant de connaître un gros contre-coup dans les 10derniers km qui lui ont été fatals. Il termine néanmoins à une belle 19ème place.

 

8A055F3F7A9C42A2998C1FE5A73C8E95

 

Hommes :

1. David Norris
2. Ivan Perrillat-Boiteux

3. Benoît Chauvet

6. Mathias Wibault
11. Loïc Guigonnet
19. Mickael Philipot

 

Une course magnifique, un public des plus chaleureux, une dizaine de milliers de participants, une organisation au top, bref un cocktail parfait pour faire de cette course mythique un événement exceptionnel.
RDV le 6 Mars prochain, en Pologne, pour la prochaine étape de la FIS Worldloppet Cup !

 

Retour aux actualités

Commentaires ( 0 )

    Laisser votre commentaire

    Votre email ne sera pas visible *