Les actualités


Championnats de France de Rollerski à Arçon

Comme chaque année, l’ensemble du ski de fond Français avait rendez-vous pour un week-end de compétitions sur ski-roues, support des championnats de France d’été.
Au programme : Sprint classique le Samedi et Mass-Start Skate ce Dimanche…

 

Samedi : Sprint Classique

 

Le KO sprint est devenu depuis 2015 un incontournable de ce week-end estival, mais il a essuyé deux nouveautés cette année : Il a été effectué pour la première fois en style classique, et qui plus est, sur une vraie piste de course, sur le stade Florence Baverel à Arçon.

Du côté des filles, seules Marie Kromer et Coralie Bentz (membre de l’équipe de France) étaient de la partie.
Marie confirme ses qualités de « classiqueuse » en prenant la 6ème place de la finale, tandis que Coralie Bentz chute malheureusement dans sa demi-finale et finit à la 9ème place.

 

 

1. Delphine Claudel
2. Laura Chamiot-Maitral
3. Anouk Faivre-Picon

 

 

 

Côté garçons, les sprinteurs des Equipes de France Lucas Chanavat et Baptiste Gros étaient évidemment présents pour valider le travail de l’été sur le format des prochains JO.
Et ils l’ont plutôt validé de belle manière ce travail en prenant respectivement la 2ème et 3ème place de la grande finale après avoir terminé 1er et 3ème des qualifications.
Maurice Manificat (Equipe A distance) et le jeune Martin Collet (membre du groupe U23) s’invitent également en finale avec la 4ème et 6ème place.
Damien Tarantola (10ème) et Clément Parisse (12ème) sortent en 1/2 finale, tandis que Loïc Guigonnet (17ème)  et Théo Deswazière (26ème) se font éliminer en 1/4 de finale.

 

 

1. Richard Jouve
2. Lucas Chanavat
3. Baptiste Gros

 

 

 

 

Les résultats des Sprints

Dimanche Mass-Start Skate :

 

Pour la première fois, Biathlètes et Fondeurs allaient se disputer le titre de champion de France de Mass-Start, faisant de cette course, la plus relevée au niveau national, jamais enregistrée hiver et été confondus.

Chez les dames, Coralie Bentz (8ème) et Léa Damiani (10ème) s’invitent dans un Top 10 de haut niveau à moins de 50 secondes de la vainqueur du jour après 5km de bataille. Aurélie Dabudyk, dans un jour sans, classée pourtant parmi les favorites au titre, termine plus loin.

 

1. Anaïs Bescond
2. Delphine Claudel
3. Anouk Faivre-Picon

 

 

 

 

Côté garçons, ce ne sont pas moins de 115 concurrents, juniors, séniors, fondeurs, bitahlètes qui se sont élancés en même temps depuis MontBenoit pour effectuer les 12km dans un rythme effréné.
Maurice Manificat vient confirmer son statut de favori en glanant ce nouveau titre, mais non sans mal.
En effet la bataille était rude entre les hommes qui composaient le groupe de tête d’une dizaine d’unités dans les derniers kilomètres.
Ivan Perrillat tira son épingle du jeu en prenant la 3ème place à 15sec. Clément Parisse (7ème) et Mickael Philipot (9ème) s’invitent également à la table des costauds à 30 sec de la victoire.
Damien Tarantola (13ème), Antoine Agnellet (14ème), Lucas Chanavat (20ème), Loïc Guigonnet (21ème) et Gérard Agnellet (30ème) sont également dans le coup à un peu plus de 2 mois du début de la saison.
Baptiste Gros termine juste derrière en 34ème position et Théo Dewazière à la 53ème place.

 

1. Maurice Manificat
2. Jules Lapierre
3. Ivan Perrillat

 

 

 

 

 

Les résultats des mass-start

De très belles choses sont à tirer de ce week-end jurassien, pas qu’au niveau du résultat, pour valider et orienter les prochaines semaines de travail avant les course sur neige qui elles, compteront pour de bon !

 

Retour aux actualités

Commentaires ( 0 )

    Laisser votre commentaire

    Votre email ne sera pas visible *